Actualités Maaya Discographie Rôles Galerie Site Radio

 

> Devant la caméra <

 

Court métrage : 03   (2003)

 

 

Histoire
C'est une fable moderne mettant en scène une mystérieuse jeune fille toute de noir vêtue qui force l'obscurité intérieur d'un garçon ,qui a peur de la couleur noir, à sortir.

Acteurs
Maaya Sakamoto et Kanata Hongou

STAFF
Réalisation, scénario : Hidenori Sugimori (Mizu no Onna,  Woman of Water).
Directeur de la photographie : 小宮山充
Lumières : 東田保志
Costumes : 熊谷隆志(kiki Inc)
Coiffure, maquillage : 小原康司(traffic)
Musiques : Yoko Kanno
Production : Northeast new corporation
Thème principal par Maaya, 03, inclu dans son dernier album Shonen Alice. 
Page officiel

Acheter le DVD, site anglais

 

Présentation de 03 †

C'est dans un boîtier fin et discret que l'on peut retrouver ce court métrage de 20 min, mettant en scène Maaya et Kanata Hongou.

D'entrée de jeu il faut préciser que ce n'est pas une histoire ordinaire avec dialogues, car ici nous avons 20 min "d'histoire sans paroles", Maaya ne dit rien avec des mots, à par un balbutiement avec "arigato gozaimashita", mais parle avec son corps. Le film est en bleu. et se passe à Tokyo. Les corbeaux sont le symbole du film, on les verra souvent. Le garçon s'appelle Ryuu et la jeune fille Kuriru.

Avant de raconter, voici ce qu'y se trouve dans le DVD : le court métrage, la bande annonce (trailer), la publicité (CM) et la version courte internationale avec les sous-titrages en anglais des paroles du garçon. La croix est phosphorescente ! Un livret avec les paroles de 03 et la fiche technique y sont inclus. Jolie et simple.

Tout commence par l'alternement d'images, des croix sur un ventre, un corbeau, des patins à roulettes, un corbeau...
Puis le titre en grand, avec le nom de Maaya accolé. Cela fait très cinéma.
On découvre un garçon faisant du roller avec une arbalète. Il porte une veste recouverte de blanc, les cheveux coiffés en l'air, en blanc, des protèges genoux, un short aux couleurs militaires.
Des corbeaux sur des sacs poubelles mangeant les restes. crôa crôa crôa...
L'un d'entre eux se fait tuer par une flèche envoyée par l'enfant. Tout en effectuant son passe temps qui est de tuer les corbeaux, on l'entend murmurer "je hais le noir". Il s'arrête sur un pont surplombant des égouts ouvert au ciel et aperçoit  quelque chose.

De l'eau, une main, un visage couché sur l'eau, la jeune fille lève les yeux et se relève, ses cheveux laissant tomber l'eau.
Plan un peu flou et non fixe sur son visage regardant en l'air, prenant conscience de ce qu'y se trouve autour d'elle. 
L'enfant s'en va. 
Sur son ventre il dessine 2 croix, indiquant ainsi ses 2 prises. (les corbeaux qu'il a tué). 12, 13. Il ré-aperçoit la fille.

    

Plan sur elle dans une aire de jeu.
Plan sur son visage.
Le garçon vise vers elle ou peut-être que non et elle regarde vers sa direction mais peut être n'est t'il pas là. Il s'en va et cache son arbalète dans un endroit en construction.
Plan sur une sortie d'école. Sans doute n'y va t'il pas puisqu'on le retrouve près d'un grillage en y frottant un morceau de bois alors qu'un train passe au-dessus de lui.

Vu d'en bas du grand bâtiment Shibuya 109, un corbeau au loin en fait le tour. 
Musique d'ambiance synthétique. On entend le garçon murmurer. Il traverse un pont.
A un croisement une voiture mortuaire passe devant lui reflétant son visage.
"Je déteste le noir, je déteste le noir..."
Il ère dans la ville.

La fille voit son visage se refléter sur quelque chose, une porte s'ouvre, curieuse elle entre puis ressort sitôt la porte se refermant.
Une fontaine. Elle passe sa main sur l'eau, colle son visage et embrasse cette fluidité.

    

Des corbeaux se baignent et s'agitent dans l'eau.
Plan sur la fille marchant dans la rue, regardant autour d'elle, les passants la regardent.
Puis c'est au tour du garçon de rouler entre les passants.
Un corbeau passe (mdr)

La fille achète à manger (turc) et donne des billets collés l'un à l'autre. Le vendeur lui rend le billet en trop et la remercie. Elle essaye alors de répéter en mangeant les syllabes.
L'enfant sur un pont fait mine de tirer sur les passants. Il repère la fille et s'enfuit. Il l'a trouve néanmoins sur son chemin. 
La jeune fille tente de murmurer "arigatou gozaimashita"
Tout en roulant le garçon dit "C'est elle ! Je savais qu'un jour je serais puni"

    

Dans un tunnel ils se voient l'un l'autre, elle le regarde et s'en va.
Elle trouve de la farine et se roule dedans. (Pour s'approcher plus facilement de lui ?)
Elle le retrouve sur un pont surplombant des rails. Bruit de train.
"Donc tu n'es pas venue pour me punir ?"
"Je hais le noir. Je hais le noir. Je hais le blanc aussi. Je hais le blanc. Je hais le rouge. Je hais le vert. Je hais le bleu. Je hais le jaune.
Je hais. Je hais. Je hais..."
Le plan suivant est très beau, vue sur les piétons à un carrefour de plus en plus haut, avec le bruit des ailes d'oiseau.
Elle met ses mains devant les yeux du garçon.

La nuit dans une salle de jeu vidéo, ils sont tout les deux. Lui s'est endormi et elle sort sous la pluie.
"arigatou gozaimashita"

Sur le pont elle avait vidé son sac pour lui offrir quelque chose, il prend un verre ovale.
Il se réveille. Plan sur des bâtiments, un corbeau dans le ciel, un corbeau près des poubelles, "je hais le noir, je hais le noir", il décoche une flèche vers le corbeau qui s'avère être la fille.
Elle tombe.
"arigatou gozaimashita"
Plan sur le corbeau mort.
Corbeaux dans le ciel croassant
Il les regarde à travers le verre et les compte.

Fin

Générique avec la chanson 03.
La chanson se finit avec un plan sur des poubelles, les gens qui passent et les éboueurs qui ramassent les déchets.
C'est pas très beau mais avec la lumière bleu, pourquoi pas.

Voilà j'espère que ce n'était pas trop chiant...
Pour moi le personnage principal est le jeune garçon, il est très bien, Corbeau-Maaya aussi bien sûr, elle est marrante !
A chacun de comprendre ce qu'il voudra, moi je n'ai pas vraiment d'avis. Corbeau-Maaya naît et veut aider Ryuu a ne plus avoir peur. En la tuant il se rend compte de ce qu'il faisait, cela lui a fait mal alors il regarde les choses différemment, d'où sa vision des corbeaux à travers le cristal. Corbeau-Maaya est détachée, elle regarde autour d'elle comme un nouveau né...
Je n'en attendais pas plus, vu ce que j'avais pu lire sur ce court, donc cela me va. Cela fait plaisir de la voir "bouger"...

Voir la galerie

 

 

Drama (Série) : Suekko Chounan Ane San'nin    (2003)

(Le plus jeune enfant mais fils aîné avec trois soeurs plus âgées)

   

3 photos officielles ©TBS

Histoire
C'est l'histoire d'une jeune femme, Haruko, qui lorqu'elle épouse Ichiro se retrouve à vivre sous le même toit que sa belle-mère et les 3 soeurs de son mari... D'où situation comico-dramatiques.

Maaya a un tout petit rôle, elle joue Emi, l'ex petite ami d'Ichiro, qui ressemble soi-disant physiquement à Haruko. Elle lui envoie des SMS et celui-ci tarde à lui répondre, il ne veut pas que sa femme sache qu'il est encore en contact avec elle. Pendant tout l'épisode numéro 6 on voit donc son prénom apparaître sur le portable d'Ichiro. Elle laissera d'ailleurs un message "Allô, c'est moi".
Elle apparaît dans un parc avec lui, c'est sa 3ème soeur qui les voient ensemble. 
Puis à la fin de l'épisode dans le salon. Haru et Ichiro se sont retrouvés dans un hôtel pour être tranquille (sa mère et ses soeurs espèrent qu'ils vont avoir un bébé) et quand ils reviennent ils trouvent dans le salon Emi. L'épisode se termine comme cela, Emi les larmes aux yeux regardant Ichiro.

Début de l'épisode 7, tout le monde est dans le salon, Emi se lève, se poste devant Haru, la dévisage et lui lance une gifle sur la joue accompagné d'un mot pas très gentil ! Et elle s'en va, laissant Haru complètement interloquée.
A partir de là c'est la crise pour le couple, Haru en veut bien sûr à Ichiro de lui avoir cacher leur ressemblance physique, plus le fait qu'il lui cachait qu'ils étaient en contact etc... Elle passera même la nuit à son travail. Puis enfin ils se voient et discutent. Il lui raconte son entrevue avec Emi lorsqu'ils se sont vus pendant l'épisode précédent, mais cela n'avait pas été montré.
Emi lui a dit très peu de chose, mais surtout l'a giflé lui aussi ! Et elle s'en est allée en lançant "Baka !" ("crétin")

Voilà, Maaya dit une phrase quand elle assène la gifle à Haru et pareil pour Ichiro, je pensais qu'elle aurait eu plus de choses à dire..... tant pis.

Sources : Site officiel, les DVD et merci à Miyuki.

Voir la galerie

Les vidéos : scène 3 / scène 5/

Scène de l'hotel, Ichiro reçoit une coup de téléphone d'Emi

Ichiro : Bonjour
Emi : C'est moi. Je ne comprends pas du tout ce que tu m'as dit
Pourquoi pas ? J'ai tout expliqué
Mais ! Pourquoi tu ne m'as pas dit que tu t'étais marié !
C'est parce que tu étais à l'étranger. Et parce que tu m'avais plaqué
Je t'ai peut-être quitté, mais ce n'était pas parce que je ne t'appréciais pas.
Tu m'avais dit alors que tu ne m'aimais plus
Ce que j'ai dit et ce que je ressentais étaient deux choses différentes ! Pourquoi tu ne l'avais pas compris ? J'ai cru tout ce temps que tu étais en train de m'attendre
Et bien, il n'y a rien de plus à faire
Est-ce que tu m'aimes encore ?
Cela n'a pas d'importance si je t'apprécies ou t'aimes encore.
Je suis marié maintenant donc je ne peux plus te revoir
Je suis désolé. Ne me rappelles plus !

Scène à la maison, Ichiro et Haru rentre chez eux

Ichiro et Haru : Nous sommes à la maison ! Nous sommes rentrés !
Maman de Ichiro : Tu as un invité qui t'attends. Elles t'attendent (ses soeurs) depuis tôt ce matin
Un invité ?
Emi-chan
Emi-chan ?
Haru pensant à ce que sa belle-mère et ses belles-soeurs lui avaient dit  : "Emi-chan ? oh, je pensais que tu t'étais marié avec Emi-chan."
"C'est pour ça que j'ai cru t'avoir déjà rencontré"
"Ne penses rien de ce que les gens disent du fait qu'on se marit à notre deuxième amour"
"Tu n'as pas à penser que tu remplaces quelqu'un d'autre !"
"Tu ne devrais pas croire que ton mariage fût par accident"
Haru : Ichiro, elle est...
Emi : Toi, voleur de chat !
Emi-chan ! Oh non ! Haru-chan ! Ca va ?
A t'elle dit "voleur de chat" à l'instant ?
C'est la première fois que j'entends cela
Je ne peux pas y croire
Haru-chan est sa femme
Elle était terrifiante !
Pourquoi a t'elle fait cela ?
ICHIRO !

Scène sur le port

Ichiro à Haru : C'est fini. Je lui ai dit au revoir
(Emi : Tu es le pire !)
Haru : Vraiment ?
Vraiment ?
(Emi : Idiot ! Au revoir !!!!)
Ichiro : Oui.

 

MS Mélodie © 2001-2014 par Meg